En mars, agissons pour l’écosystème !

écosystème
Découvrez l’édito de mars, par Anne-Laure Gahinet, co-fondatrice de La Colloc.
Mais au fait, c’est quoi un écosystème ? Bien souvent, les bonnes idées viennent de Dame Nature, regardons-la d’un peu plus près.
Prenons un arbre, par exemple – un magnolia, parce que c’est gracieux. Pour qu’il puisse s’épanouir, notre magnolia a besoin d’un ensemble de choses qui forment son écosystème : soleil, oxygène, minéraux, micro-organismes vivants etc.. Sans cet écosystème, l’arbre ne pourrait pas se développer. Et sans cet arbre, d’autres écosystèmes seraient enrayés, puisqu’il est aussi à l’origine du développement d’autres organismes vivants.
En vous parlant d’écosystème, nous vous parlons d’interconnexions. Pour qu’une entreprise ou organisation fonctionne de manière équitable et durable, nous pensons qu’elle doit adopter ce principe d’interaction et d’interdépendance. Elle doit déterminer ses parties prenantes, collaborateurs, fournisseurs, clients, partenaires, actionnaires, et les engager avec elle dans un mouvement commun. Il s’agit de reconnaître que chacun est utile et nécessaire à l’accomplissement de tous.
Prenons un exemple, au hasard, La Colloc ;). Notre écosystème comprend notre territoire, l’avenue de la Perrière, et plus largement Lorient et la Bretagne, et nos parties prenantes, c’est-à-dire l’équipe de la Colloc, la communauté de résidents et de membres, les autres utilisateurs (PME, grandes entreprises et autres organisations publiques et privées), les actionnaires, les partenaires (juridiques, bancaires, comptables, etc.), les fournisseurs (énergies, cafétéria, internet, etc.), les familles des membres, les étudiants, les citoyens. Notre ambition est de toucher chacune de ces parties prenantes, et de les engager avec nous, par le biais d’actions variées, sur notre territoire.
C’est pourquoi, en Janvier, nous avions réuni certains de nos membres et de nos partenaires autour de l’évènement «Mon entreprise : Quel Impact ?». En mars, ce sont vers les citoyens que nous nous tournons avec la rencontre « Les municipales : le grand débat » et, en avril, c’est le grand retour du « Concours d’Eloquence », qui s’adresse à nous tous, en tant qu’individus avides de défis. A vos écosystèmes, prêts… partez !

Ça peut vous
intéresser

Menu